diaph

Lors de la prise de vue, l’ouverture par laquelle passe la lumière est réglée par un diaphragme circulaire qui se referme plus ou moins suivant l’ouverture indiquée sur le boîtier.
Cette ouverture est définie par une valeur notée
f/
x (f/1.8, f/16).
Plus cette ouverture est grande et plus le chiffre est petit et inversement.
Chaque valeur d’ouverture du diaphragme représente un facteur 2 par rapport à la valeur précédente (soit le double soit la moitié). Ainsi un diaphragme de 5.6 laissera passer deux fois plus de lumière qu’un diaphragme de 8 et deux fois moins qu’un diaphragme de 4.
cette ouverture du diaphragme a pour rôle de réduire la quantité de lumière qui rentre dans l’appareil, et donc qui arrivera sur le film. 

Le diaphragme joue aussi un autre rôle très important en photographie : il détermine la profondeur de champ, c'est à dire la zone de netteté sur une image. 


Le diaphragme est un mécanisme présent sur l'objectif, dont le fonctionnement est semblable à celui de l'iris de notre œil. Composé de fines lamelles qui se chevauchent, il permet d'ajuster la quantité de lumière traversant l'objectif. Sa valeur est appelée ouverture. Symbolisée par la lettre "f", elle correspond au rapport du diamètre utile de l'objectif à sa distance focale (f/D). Les valeurs les plus courantes sont 1 - 1,4 - 2 - 2,8 - 4 - 5,6 - 8 - 11 - 16 ..., la quantité de lumière étant divisée par deux à chaque graduation. Donc plus la valeur d'ouverture est grande, plus le diaphragme est fermé.

ouverture_diaphragme